2e trimestre 2020 | l’essentiel sur Qairos Energies

Levées de fonds, soutiens politiques et économiques, premiers résultats techniques… Le Président de la République a choisi la relance économique par la transition énergétique et en valorisant l’hydrogène. Chez Qairos Energies, nous sommes prêts à relever ce défi.

Soutien officiel de la Région Pays de la Loire et de la Métropole du Mans lors de la présentation de la culture de chanvre industriel

Samedi 4 juillet 2020, Qairos Energies a signé le premier contrat de culture de chanvre industriel avec Magalie Rhodé, agricultrice membre de la coopérative des Fermiers de Loué. Cette signature s’est déroulée sous le patronage de Stéphane Le Foll, ancien ministre de l’Agriculture, président du Pôle métropolitain Le Mans Sarthe, de Christelle Morançais, présidente de la Région Pays de la Loire, de Louis-Jean de Nicolaÿ, sénateur de la Sarthe et de Catherine Paineau, conseillère départementale. Étaient également présents : Christophe Busson, maire de Mareil-en-Champagne ; Vanessa Charbonneau, vice-présidente de la Région en charge des affaires européennes ; et Daniel Coudreuse, conseiller régional et Michel Dauton, président de la chambre d’agriculture de la Sarthe.

Cet événement a été l’occasion de présenter et d’expliquer le projet de Qairos Energies aux élus présents et à la presse, ainsi que de dévoiler l’environnement propice au développement du projet dans la métropole mancelle.  Avec ECOH2 (projet déposé dans le cadre de l’AMI national en avril dernier), le Pôle métropolitain Le Mans Sarthe souhaite développer les usages de l’hydrogène, en plaçant la production de gaz vert de Qairos Energies au cœur de l’écosystème.

La presse a relayé de manière très positive le projet : actu.fr, Le Maine Libre,  Agence Presse Api, Ouest-France, Agri 72, ViaLmTv, France Bleu, Journal des entreprises, Avenir Agricole, l’Afhypac

600 000 euros : succès de la levée de fonds

La seconde ouverture du capital s’est achevée début juillet, avec l’entrée d’investisseurs privés de la région, dont de nombreux « business angels ». Tous croient au potentiel et à la réussite de cette pépite ligérienne !

Soutien des coopératives et des chambres d’agriculture pour la culture du chanvre industriel

Qairos Energies a reçu début juillet des lettres de soutien au développement du projet de la part de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, de la Fédération nationale des producteurs de chanvre (Hemp-it) et de la Présidence de la Coopérative agricole des Fermiers de Loué (Cafel). Les agriculteurs sont intéressés à la fois par la culture du chanvre industriel comme culture complémentaire dans leurs rotations, à la valorisation des déjections animales et bien entendu à l’usage, en tant que potentiels clients, des biogaz produits localement (dioxyde de carbone, méthane et hydrogène).

Soutien des coopératives et des chambres d’agriculture pour la culture du chanvre industriel

Qairos Energies a reçu début juillet des lettres de soutien au développement du projet de la part de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, de la Fédération nationale des producteurs de chanvre (Hemp-it) et de la Présidence de la Coopérative agricole des Fermiers de Loué (Cafel). Les agriculteurs sont intéressés à la fois par la culture du chanvre industriel comme culture complémentaire dans leurs rotations, à la valorisation des déjections animales et bien entendu à l’usage, en tant que potentiels clients, des biogaz produits localement (dioxyde de carbone, méthane et hydrogène).

Les résultats techniques de l’ICAM valident le processus industriel

Au premier semestre 2020, les professeurs et les étudiants ingénieurs de l’ICAM ont testé le potentiel de gazéification du chanvre, en reproduisant à l’échelle de prototype le procédé. Les résultats obtenus valident avec grand succès les hypothèses techniques et industrielles de Qairos Energies et ouvrent la voie au démonstrateur industriel.