Pourquoi produire de l’hydrogène en bioéconomie circulaire ?